18 novembre 2017 – KUR V

La désormais traditionnelle soirée de courts-métrages reprend ses quartiers, samedi 18 novembre 2016 à 20h00 à Fontainemelon. Ouverture des portes et du bar dès 19h00.

Entrée : 10.- / 8.-

Réservations : 078.846.15.28 (à partir de 17h00) / âge conseillé 14 ans

Présentateur de la soirée : Jérôme Ricca

 

Le petit Jérôme naquit 2 jours après la Suisse mais pas la même année.  Après une enfance heureuse au pied du Creux-du-Van et une courte carrière de bouquetin, il sombre dans le théâtre et le spectacle. Il rencontre plusieurs personnes avec qui il fait des trucs plus ou moins chouettes. Il est déjà allé au cinéma. 2 fois. Donc c’est dire si c’est l’homme de la situation…
Pourtant, le 18 novembre, il voulait aller voir un match du HCC mais il a apprit qu’à KUR il y aurait de la bière. Alors il a changé d’avis. Va falloir le supporter. Toute la soirée. Il est encore temps de changer d’avis. Ou pas.

 

 

 

Programme

SONS OF BITCHES / Arnaud Baur

Une prostituée au passé douloureux prend la poudre d’escampette. Devant elle, le froid des montagnes enneigées du Wisconsin ; derrière, un homme bien décidé à lui faire la peau.

2017 – Prod : Nitrium Films, Chaoticlock Productions, Tschudi Brothers Production – 20′

 

INSIDE THE DARK / Quentin Juvet

La veille de son 28ème anniversaire, Valentin et sa collègue Olivia sont enlevés par un groupe d’hommes masqués. Violentés et enfermés, les épreuves qu’ils vivront au cours de leur captivité vont les rapprocher.

2017 – Prod : Spintop Prod, Cliftown Films – 12′

 

SUCRE D’OGRE / Margaux Farron

Confronté aux problèmes conjugaux et financiers de ses parents, un petit garçon tente de s’évader par le jeu.

2017 – Prod : Pierrot Productions – 13′

 

SCHUTZPLAN VOLLMOND / Elias Jutzet

Un soir de pleine lune, un jeune homme se rend dans un centre pour loups-garous. Pas facile de se faire comprendre quand on ne parle pas la même langue…

2017 – Prod : Zürcher Hochschule der Künste – 9′

 

AUX BATTEMENTS DU PARLOIR / Pascal Marc

5 fragments de vie qui dessinent le trajet d’un jeune homme de 8 ans à 24 ans qui, avec sa mère, rend visite à son père incarcéré. Une chronique familiale vécue au rythme des battements du parloir.

2016 – Prod : Le G.R.E.C. – 13′

 

NETFLIX & CHILL / Michael Middelkoop

Un simple rencard d’ados sur un canapé va prendre une tournure inattendue…

2017 – Prod : Umami Media – 7′

 

GUET-APENS / Michaël Barocas

Jacques mène une vie de retraité paisible. Mais tout change lorsque deux hommes pénètrent de force dans son appartement.

2011 – Prod : Réacteur Prod – 8′

 

14 JUILLET / Michaël Barocas

Au fil des déambulations parisiennes d’un couple d’octogénaires, les sentiments s’entremêlent et les émotions ressurgissent.

2015 – Prod : Réacteur Prod – 7′

 

BALLET GALANT / Line de Kaenel

Un vingtenaire, une sexagénaire et un serveur sans tête sont réunis autour d’un repas galant mené à la baguette.

2017 – 5′

 

ZIMSKA ROMANTIK / Jeremy Rossier

Deux scouts séparés de leur groupe trouvent refuge dans une vieille demeure abandonnée. Les aventures qu’ils vont y vivre vont profondément bouleverser leur relation…

2017 – Prod : Cliftown Films – 5′

 

Section KonKUR

Cliftown Films propose une section concours sur le thème « Sauve qui peut ». Tous les films réalisés pour le concours seront projetés durant la soirée, et jugés par le public ainsi que par un jury de 3 personnes :

Le Jury

Laurence Gogniat

Laurence Gogniat a étudié le cinéma à la Section d’Histoire et esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne. Spécialisée en cinéma suisse, elle a pris part au projet Cinémémoire.ch et mené une vingtaine d’entretiens filmés avec des personnalités du cinéma romand. Elle a travaillé aux archives de la Radio Télévision Suisse avant d’être engagée en 2015 par le Département audiovisuel de la Bibliothèque de La Chaux-de-Fonds où elle est chargée de rédiger la Filmographie neuchâteloise et mettre en valeur le patrimoine audiovisuel régional.

Par ailleurs au bénéfice d’un diplôme professionnel de piano, ses intérêts personnels et professionnels sont constamment dirigés vers les milieux culturels dans leur pluralité. Elle a travaillé aux quatre dernières éditions du Festival du Film Français d’Helvétie à Bienne où elle a notamment été responsable de sélectionner les courts-métrages en compétition. Elle a été membre du Jury des Jeunes au Festival du film de Locarno et au Festival Castellinaria (2003), et membre du Jury FICC au Festival de Cottbus (2008) et de Locarno (2009).

 

 

 

Olivier Beguin

Né le 6 mai 1975 à Neuchâtel, Olivier suit les cours de la London Film School où il se spécialise dans le montage. A la fin de sa formation, il intègre le bureau régional de la RTS à Neuchâtel où il travaillera pendant une dizaine d’années, pendant lesquelles il montera plus de 2000 sujets d’actualité et culturels pour le 19h00, Couleurs Locales et le 19h30 notamment.

En parallèle, il produit, réalise et monte plusieurs court-métrages et en 2013, son premier long-métrage, Chimères, qui obtiendra un beau succès en festivals internationaux et pour lequel Olivier reçoit le prix du Meilleur montage au Los Angeles ScreamFest. De 2013 à 2015 il effectue le montage de l’émission Couleurs d’Eté pour la RTS.

En 2017 il est l’un des trois gagnants du concours Samsung « 360 Your Story » et réalise sa première expérience VR en 360 degrés, Hurricane Gangster.

 

 

 

Alexandre De Marco

Alexandre De Marco a suivi une formation professionnelle au Conservatoire d’Arts Dramatiques de Lausanne de 1999 à 2003. Dès sa sortie, comme acteur, il côtoie différents auteurs tels que Ibsen, Molière, Cervantes , Matéi Visniec, Ionesco, Shakespeare, Kressmann Taylor, Roberto Saviano et d’autres.

Également passionné par la direction d’acteurs, il a la chance d’évoluer à Venise au côté de Alain Maratrat (directeur d’acteurs) avec qui il continuera de travailler pendant plus d’une année comme acteur et assistant à la mise en scène. Plus tard c’est avec Yves Senn qu’il apprendra la mise en scène d’opéra. Il a mis en scène depuis, au théâtre de Colombier, Don Giovanni de Mozart, Le Voyage à Reims de Rossini, au théâtre l’Heure bleue à La Chaux-de-Fonds, la Flûte enchantée de Mozart, les Noces de Figaro de Mozart, au Théâtre du Passage à Neuchâtel, la Veuve joyeuse de Franz Lehar, Choufleuri de Offenbach, La Périchole de Offenbach, La Bohème de Puccini,  Don Pasquale de Donizetti, en Afrique du Sud, L’occasione fa il ladro de Rossini.

Du drame à la comédie, du théâtre à la caméra, du jeu à la mise en scène, au travers de plusieurs pièces, divers films, en passant par la mise en scène d’opéras, il voyage d’un monde à l’autre sans pouvoir se décider mais en gardant la même envie « raconter une histoire».

Comments are closed.